AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Sam 27 Juin - 13:41

Dès que le taxi se mit en mouvement, Kuroi s'agrippa à la porte et à mon bras. Je devais m'empêcher de sourire, il me fessait un peu rire, à cause de son comportement, un enfant n'aurait jamais eu un tel comportement ! Le chauffeur regarda Kuroi. Il devait le trouver étrange de réagir comme ça. Pas étonnant, il était en panique totale, encore heureux que je l'ai pas fait monter dans un avion ! S'aurait été pire ! Et je me demande comment il aurait réagit si je le fessais monter dans une voiture de course ... Je ne vais pas tenter l'expérience, même si je pense qu'elle serait amusante, il faudrait juste que Kuroi à moins peur des voitures.

- Votre ami ... Il n'a pas l'air d'aller bien.

- Mmh ? Ah ! C'est qu'il est allé à une soirée, où il y avait de l'alcool. Il est juste ... en train de délirer. Je me demande bien ce qu'il voit en ce moment ! Tout à l'heure il a vu un papillon géant ! Et qu'il voyait en rose en plus ! Et encore ! Ce n'est pas tout ! Il m'a dit qu'il avait vu ...

- Très bien !

Je souris, j'utilisais toujours la même technique pour éloigner la curiosité. Elle marche toujours on dirait ! Tant mieux qu'elle n'a pas vieilli avec le temps. J'enleva la main de Kuroi qui était sur mon bras pour venir prendre sa ceinture de sécurité, je pense qu'il allait encore plus paniquer, mais ... il vaut mieux faire gaffe avec un Grand Esprit dans une voiture ! Pendant que je lui mettais sa ceinture de sécurité, je lui chuchota à l'oreille assez bas pour éviter que le conducteur entend ce que je lui dis.

- Reste calme, tu n'as rien à craindre quand tu es dedans. Ne panique pas, je t'attache avec cette ceinture de sécurité, nous aussi on s'attache avec ça, c'est normal, on ne va pas mourir dedans, et puis, on est bientôt arrivé, alors, tiens toi tranquille.

Une fois attacher, je me redressa et me mis bien, je regarda dehors. Je ne devais pas lui dire que des gens meurent dans les voitures, cela le ferait paniquer encore plus et ce n'était pas le but. Je me demande aussi comment il pouvait paniquer alors qu'il était crevé il y a quelques minutes plutôt, l'adrénaline peut-être ? En tout cas, quelques minutes plus tard, on était arrivé. Je donna l'argent au conducteur, me détacha et sorti. Je fis le tour de la voiture pour ouvrir la porte de la voiture à Kuroi et le détacher. Une fois sorti, je ferma la porte derrière lui et ouvrit la porte de ma demeure à Kuroi. Après être tous les deux entrer, je ferma la porte, enleva ma veste et me dirigea vers la cuisine, moi aussi j'avais faim et lui encore plus s'en doute ! J'ouvris mon frigo pour voir ce que je pouvais préparer.

- Mmh ... De la viande avec quoi ? Haricots avec en plus une sauce ? Pourquoi pas.

Je sortis le nécessaire et commença à faire à manger.

- Assis toi à la table et pas de conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Sam 27 Juin - 16:09

Kuroi ne l'admettrait probablement jamais, mais être dans cette chose qui bouge vite l'effrayait énormément. La technique des humains pouvait lui provoquer trois réactions différentes, la première du dégout bien évidemment, car cette technique pouvait être utilisée pour détruire le monde dans lequel les humains vivaient. Par exemple la destruction de la forêt entourant la ville et même pour la construire il avait dû détruire pratiquement l'intégralité d'une forêt. La construction d'arme et de chose dans lequel il était aussi quelques choses qu'il détestait. La deuxième réaction qu'il pouvait avoir était de la curiosité envers certain objet qu'il jugeait fascinante puisque ceci ne semblait pas nuire complètement au monde. La plupart du temps c'était des petits objets qu'il pouvait tenir entre sa main. Finalement la dernière réaction face à la technique était celle dans laquelle il était présentement, mais jamais il n'avouerait une telle chose. Il était beaucoup trop fier pour avouer qu'il était effrayé par des choses humaines, mais c'était pourtant bien le cas. Déjà qu'il détestait cette chose pour lui avoir pratiquement foncé dedans à plusieurs reprises, mais maintenant qu'il était dedans il ressentait en plus du dégout de la peur. C'est pourquoi il était bien agrippé, bien que son visage semblât toujours neutre, on pouvait y voir qu'il serrait les dents.

- Votre ami ... Il n'a pas l'air d'aller bien.

Ami? Il avait écouté distraitement ce que l'homme devant avait dit et avait uniquement compris certains bouts dont le mot "ami". Le grand esprit n'avait pas d'ami, sauf peut-être les autres grands esprits, mais il n'était pas du tout l'ami de ce sorcier qu'il voyait toujours comme une menace bien qu'il l'invite chez lui et qu'il tente de l'aider à tenir debout. Il n'avait pas besoin d'ami, d'ailleurs il ferait un très mauvais ami, car le sens du mot amitié lui échappait. Encore une chose qu'il avait supprimée de sa mémoire pour ne jamais faire les mêmes erreurs qu'autrefois. Ce qui était certain, c'est qu'il n'en voulait pas, ou bien c'est ce qu'il essayait de se convaincre encore une fois, car autrefois il aurait tant espéré se rapprocher des êtres comme eux. En tout cas, ce fut pas mal tout ce qu'il comprit puisqu'il était beaucoup trop concentré sur ce qui se passait devant lui. Magnus enchaina ensuite pour répondre à l'homme devant.

- Mmh ? Ah ! C'est qu'il est allé à une soirée, où il y avait de l'alcool. Il est juste ... en train de délirer. Je me demande bien ce qu'il voit en ce moment ! Tout à l'heure il a vu un papillon géant ! Et qu'il voyait en rose en plus ! Et encore ! Ce n'est pas tout ! Il m'a dit qu'il avait vu ...

- Très bien !

Il semblerait que les paroles du sorcier aient réussies à faire taire le conducteur de cet engin de malheur. Probablement qu'il ne souhaitait pas que cet homme pose trop de questions, mais encore une fois, Kuroi avait suivi distraitement ce qui s'y passait comprenant seulement certains passages à la conversation. Soirée, alcool, délirer... Ce n'est pas mal ça qu'il avait compris sur le coup. Une soirée? De quoi il parlait au juste? Il était aller au parc rien de plus. De l'alcool? C'était quoi ça au juste? Et c'est quoi cette affaire de délirer? Il allait parfaitement bien ! Il ne délirait pas du tout ! Bon il n'allait pas tellement bien, car il se sentait très mal et il n'arrivait pas à dire un seul mot pour défendre son point. Donc malgré tout ce que le sorcier dit sur lui, le grand esprit ne trouva absolument rien à dire et garda le silence complet toujours aussi crisper. Il tourna rapidement la tête dans la direction de l'homme lorsque sa main lâcha le bras du plus jeune. Kuroi réalisa ensuite que l'homme s'était approché pour prendre quelques choses à côté de lui et lui chuchoter quelques mots.

- Reste calme, tu n'as rien à craindre quand tu es dedans. Ne panique pas, je t'attache avec cette ceinture de sécurité, nous aussi on s'attache avec ça, c'est normal, on ne va pas mourir dedans, et puis, on est bientôt arrivé, alors, tiens toi tranquille.

Bizarrement, il ressentit légèrement sa peur diminuée. Pourtant il ne devrait pas être rassuré par les paroles d'un sorcier qui plus est, travail pour cette femme à Obscurum. Il essaya donc d'oublier cela en se disant qu'il commençait seulement à s'habituer puisque cela faisait déjà quelques minutes qu'il avançait et que ça n'avait rien à voir avec lui. Bref, il n'eut pas le loisir d'y penser davantage, car ils s'immobilisèrent enfin et il vit Magnus sortir et donner quelque chose à la personne devant. Pendant que lui restait toujours complètement immobile, mais qu'aurait-il pu faire il ne savait pas comment sortir et il n'avait pas pris le temps de regarder comme l'homme avait fait. Il ne resta pourtant pas là très longtemps, car après avoir contourné cette chose, il arriva de l'autre côté pour l'aider à sortir à son tour. Le grand esprit ne prit pas vraiment de temps pour en sortir et il eut presque un regain d'énergie grâce à ça. Ils entrèrent ensuite dans cette demeure et le sorcier ferma derrière eux. Kuroi regarda donc longuement autour de lui avant de suivre l'autre homme dans une autre pièce. Il ne le quittait pas des yeux lorsqu'il ouvrit quelques choses pour en sortir des aliments. En plus de la fatigue, dû stresse dû à la voiture, il était perdu par tout ce qui avait dans cette pièce. Plein de choses inconnues, mais il ne parlait toujours pas.

- Mmh ... De la viande avec quoi ? Haricots avec en plus une sauce ? Pourquoi pas. Assis toi à la table et pas de conneries.

Cette fois, il réagit enfin avant de lui lancer un regard dur et de s'asseoir presque trop docilement à la table. Il regarda toujours autour de lui avec ses yeux qui peinait à rester ouvert, mais il se forçait pour s'empêcher de les laisser se fermer. Son regard se posa pour finir sur l'homme qui devait être en train de préparer à manger et décida de lui poser une question.

- Qu'est-ce que tu racontais à cet humain? Je ne délire pas...

Bon de toute évidence, Kuroi ne comprendrait jamais comment les hommes agissaient dans certaines situations. Il baissa finalement la tête vers ses bras qui était croisé sur la table avant de finalement poser sa tête dessus en poussant un faible gémissement de douleur, car un mal de tête venait de lui prendre. Ça lui apprendra à paniquer en voiture et ne rien manger et boire de la journée, mais bon il ne savait pas vraiment que son corps avait besoin de tout ça, il ne restait jamais assez longtemps dans un monde pour ressentir ses effets, car dans le dream World il ne ressent plus rien. Il pourrait presque fait pitié dans l'état lamentable où il s'était lui-même laisser aller. S'il n'avait pas épargné le sorcier, il aurait très bien pu lui voler sa vie et retrouver un peu de force, mais là ce n'était pas une option. Le grand esprit poussa un faible soupir avant de continuer d'une voix faible.

- J'aurais dû partir quand je le pouvais encore....

Oui, car là il n'aurait pas la force de faire apparaître un portail lui permettant de retourner dans le Dream World, il était trop tard pour ça maintenant.

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Dim 28 Juin - 16:58

Je commença à faire cuir la viande et les haricots. La sauce était seulement le beurre que j'allais récolter après que la viande soit cuite. Je me concentrais un minimum sur la cuisson et sur Kuroi. Il était assez perdu. Pas étonnant, cela changer de la vie à Obscurum. La technologie de Luminum est assez pratique, même si j'aime aussi Obscurum. Quand je lui demanda de s'asseoir, il me fit un regard noir, mais obéit. Il regarda autour de lui, comme un gamin qui découvre le monde. Je me concentra sur la nourriture qui était en train de cuir. Fallait pas aussi que je rate ! Je devais apprendre à faire de la cuisine, car à Obscurum, c'était des domestiques que la Reine me prête qui fessait à manger.

- Qu'est-ce que tu racontais à cet humain? Je ne délire pas...

- Je sais, mais il fallait bien que je lui dise un truc qui était logique ! Sinon, bonjour les problèmes !

Je devais vraiment éviter de m'attirer des ennuis, je devais apprendre des choses de Luminum pour les donner à la Reine, sans lui dire de grosse faiblesse. Il ne fallait surtout pas qu'elle gagne. Je retourna la viande, parfaitement cuite d'un côté et m'occupa un peu des haricots. Je remarqua que Kuroi avait la tête dans ses bras. Fatiguer le pauvre. Je crois qu'il faudra qu'il apprenne deux trois trucs sur le corps physique.

- J'aurais dû partir quand je le pouvais encore....

- Tu ne m'aurais pas rencontrer alors. Et juste pour que sache deux trois trucs, ton corps physique à besoin de force, donc il faut boire et manger, dormir aussi. Ce n'est pas comme un corps immatériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Dim 28 Juin - 22:29

Des problèmes? Quel genre de problème aurait-il eu s'il n'avait sorti une excuse? Le grand esprit réfléchit pendant quelques secondes, mais ceci arrivait juste à l'énerver plus qu'autre chose puisqu'il ne comprenait pas trop. La mentalité des gens de Luminum lui échappait complètement, ils ont beaucoup trop changé contrairement à Obscurum qui sont resté à peu près avec la même mentalité d'avant la séparation, bien qu'il y ait certaines choses qui n'existaient pas avant qui on fait apparitionleur apparition aujourd'hui. C'était normal après tout, la division n'avait pas été fait par pur plaisir, la reine Uthyr avait voulu empêcher que son peuple se transforme et d'un côté en voyant ce qu'est devenu Luminum, il pouvait pratiquement comprendre son intention de sauver son peuple de ces fous que sont devenue les gens du monde avancés. Bon ce n'est pas pour autant qu'il allait approuver et suivre son plan, la séparation n'était pas une bonne chose du tout. Ce n'était pas naturel et le monde finirait par se détruire à cause de cela. Puis, s'il n'avait pas fusionné peut-être que le monde se porterait très bien sans devenir aussi extrémiste comme les gens de Luminum. Si les deux reines auraient travaillé ensemble sans se quereller peut-être qu'elle aurait pu trouver un juste milieu pour tout le monde. Un monde pas trop avancer qui ne détruit ni la nature, ni les autres espèces et ni trop plonger dans le passé avec des esclaves et une discrimination sans fin entre les races. Un monde idéal que le grand Esprit allait tenter de créer en effaçant tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant pour recommencer complètement. C'était le seul moyen qu'il voyait pour sauver les deux peuples, c'était soit qu'il laissait ça ainsi et les deux peuples se font engloutir par le Dream World, ou bien il fusionne les deux mondes complètement opposés et une guerre s'en suit. Jamais les deux mondes ne pourraient un jour s'entendre, leurs différences étaient beaucoup trop grandes et aucun des deux ne voudraient changer. Luminum risquait de considérer Obscurum comme des barbares et Obscurum les verrait comme des hérétiques et qui n'ont aucune considération pour ce qu'ils leur entourent. Ça ne pouvait pas marcher. Les mortels ne peuvent pas changer, ils sont tous perdus, ils n'avaient plus rien à faire pour eux, sauf leur éviter de vivre éternellement dans la souffrance. Bref, Kuroï n'essaya pas d'y penser davantage puisque son mal de tête ne faisait qu'empirer. Il sortit doucement la tête de ses bras pour jeter un rapide coup d'oeil en direction du sorcier qui prenait la parole.

- Tu ne m'aurais pas rencontrer alors. Et juste pour que sache deux trois trucs, ton corps physique à besoin de force, donc il faut boire et manger, dormir aussi. Ce n'est pas comme un corps immatériel.

C'est vrai, il ne l'aurait pas rencontré, mais avait-il vraiment eu besoin de le rencontrer finalement? Il aurait très bien pu s'en passer, mais d'un autre côté il avait découvert un potentiel allié qui lui permettrait peut-être de lutter contre la reine et de récupérer ses pouvoirs. Bon malgré tout ça ne l'enchantait pas tellement de faire équipe avec une autre personne, car il n'avait aucune confiance en lui, du moins pour l'instant. Il était toujours persuadé qu'il pouvait lui faire un coup tordu comme la reine lui avait fait, c'était un sorcier et aussi le conseiller de cette dernière, donc tout est possible. Cette femme avait tout de même tendu un piège pour lui voler ses pouvoirs et le laisser presque pour mort dans le Dream World. La cicatrice énorme dans son dos lui rappelait toujours ce moment d'ailleurs. Bon après s'il venait à mourir, il renaître tout simplement, mais ces souvenirs disparaîtrait avec lui. Il pouvait tout aussi bien devenir encore plus violent qu'aujourd'hui ou penser tout le contraire et tenter de faire autre chose, c'est pourquoi il ne pouvait pas se permettre de mourir. Il ne devait pas oublier ce moment. En tout cas, le sorcier lui avait également expliqué que son corps avait besoin de certaines choses pour tenir. Bien que tout ceci soit nouveau et qu'il soit de nature curieuse, il trouvait cela comme une grosse perte de temps. Son corps était un énorme problème, beaucoup trop fragile. Le grand esprit poussa un faible soupir avant de poser sa tête à nouveau contre ses bras en disant d'une voix toujours faible.

- Une perte de temps... Le monde meurt petit à petit, je n'ai pas le temps de dormir...

Malgré ces paroles, il n'avait pourtant pas le choix et il allait devoir s'y résoudre. Il laissa à nouveau un soupir s'échapper avant de tourner la tête pour regarder dans la direction de Magnus sans pour autant lever la tête de ses bras. Il se demandait ce qu'il était en train de fabriquer. Il avait envie d'aller voir de plus près, mais bon il n'avait pas envie de s'approcher davantage de cet homme qui avait déjà été trop près de lui et qui avait posé la main sur lui. Il se demandait d'ailleurs toujours pourquoi il ne s'était pas débattu plus que cela lorsqu'il avait été proche. Il ne supportait pourtant pas le contact de ces êtres, probablement depuis que la dernière chose qu'il reçut en étant toucher fut cette merveilleuse cicatrice dans son dos. Kuroi resta donc à sa place, mais décida de poser la question.

- Que fais-tu au juste?

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Dim 5 Juil - 18:00

Il ne pouvait pas très bien comprendre pourquoi j'évitai tellement les ennuis ici. Je suis le conseillé et l'espion de la Reine, j'ai beaucoup de privilèges à Obscurum, mais à Luminum, tous les habitants ont oubliés qu'un autre monde existe. En faite, ils s'en souviennent, mais pas vraiment. Ceux qui sont comme moi, qui ont le don de changer de monde rien qu'en dormant, savent qu'un autre monde existe et naturellement, la sœur de la Reine, Nefenhyr, le sait aussi. Je dois apprendre les points faibles de ce monde et les dire à Uthyr. Il faut seulement que je monte encore plus haut dans le gouvernement. C'est assez dur d'être un sorcier à Luminum. La magie n'existe pas ici, enfin, les personnes le pensent. Des spectacles de magie a lieu, mais ce n'est pas vraiment de la magie. J'ai du respect pour eux, ils ont bâti une ville entière sans magie, avec des choses tout aussi intéressante de la magie elle-même ! Je ne dis pas tout à Uthyr, il ne faut pas qu'elle gagne cette bataille. Je me demande encore comment va-t-elle s'y prendre pour voyager toutes ses troupes à Luminum. Le problème aussi, elle dira comment est l'autre monde à ces troupes, mais leur réaction face à ce paysage étrange risque poser problème. Tant mieux d'un côté !

- Une perte de temps... Le monde meurt petit à petit, je n'ai pas le temps de dormir..

- Il y a un temps pour sauver le monde, un temps pour se reposer.

Je soupira. Qu'il est beau cet homme, mais qu'est-ce qu'il peut être négatif ! Il est aussi mystérieux, ce qui lui rajoute un certain charme. Je continua à m'occuper ce qui était en train de cuire, pas de connerie, je peux divaguer et pour finir avec quelque chose de dégelasse à manger et commander une pizza par la suite ou je peux aussi faire quelque chose de très bon. Malheureusement, je n'ai pas toujours ce don. J'ai ressenti le regard du Grand Esprit sur moi. Cela ne me gêner pas, j'avais l'habitude qu'on me regarde, que ce soit les femmes qui me regardent avec admiration, ou les hommes.

- Que fais-tu au juste?

- Il faut bien que tu manges quelque chose, alors, je prépare à manger.

Vu que j'avais peur que ça crame, j'utilisa mon pouvoir de l'air, pour pouvoir avoir les assiettes. Une fois à côté, je sortis les deux pièces de viande, pour les mettre sur les assiettes, suivi des haricots et je versa la sauce sur le tout. Je me leva les mains et commença à mettre la table. Je ne demanda pas l'aide de Kuroi, trop faible et je pense aussi qu'il ne sait pas mettre la table, autant éviter. Je pris les deux assiettes et les mis sur la table, l'une pour Kuroi, l'autre pour moi. Je m'assis pris mes couverts :

- Bonne appétit. Et mangea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Lun 6 Juil - 0:17

- Il y a un temps pour sauver le monde, un temps pour se reposer.

Un temps pour se reposer? Non Kuroï n'avait pas le temps pour ça, il aurait dû rentrer dans le Dream World lorsqu'il avait encore la force, il n'aurait jamais dû essayer de soigner ce sorcier. D'ailleurs pourquoi avait-il fait ça? Pourquoi était-il venu en aide à la personne qu'il avait menacé de tuer? De la... Gentillesse? Non, ce n'était pas ça, le grand esprit ignorait complètement ce mot. Pas de gentillesse, il voulait seulement essayer de gagner une alliée potentielle qui pourrait l'aider à battre Uthyr, car il semblerait avoir le même objectif que lui. Il n'y avait aucune autre raison à son geste, après il aurait pu utiliser les méthodes que les humains utilisaient au lieu de ces pouvoirs, mais il ignorait complètement comment faire un bandage, il en avait jamais eu besoin, car ces blessures se régénéraient toutes seules avant, c'était toujours le cas, mais bien plus lentement, donc s'il était blessé peut-être qu'il en aurait besoin, mais ne saurait comme faire. Donc, il ne pouvait pas vraiment aider quelqu'un en ne sachant pas. En tout cas, même pour gagner un allié, il n'aurait pas dû, d'ailleurs il n'était même pas sûr de vouloir un allié en réalité, il avait tellement peu confiance en eux et surtout à un sorcier. Peut-être qu'en fait, l'homme avait seulement piqué sa curiosité en disant certaines choses dans le parc? C'était tout à fait possible, puisque Kuroï était très curieux et même s'il ne l'avouerait jamais, il cherchait un peu à les comprendre, même s'il disait ne pas en avoir besoin.

- Il faut bien que tu manges quelque chose, alors, je prépare à manger.

Kuroi ne le quittait pas des yeux, alors que l'homme avait utilisé son pouvoir pour prendre quelque chose. Alors il lui préparait à manger, mais quoi exactement? Bon même s'il lui disait, il risquait probablement de ne pas savoir c'est quoi de toute façon. Il ne mangeait jamais et dans le Dream World il n'y a rien à manger et le sentiment de la faim n'existe plus, donc il n'avait jamais mangé avant aujourd'hui. Le grand esprit se redressa légèrement pour ne plus être appuyé contre la table lorsque le sorcier s'approcha et commença à y disposer des choses dessus. Kuroi le regarda faire dans le plus grand des silences cherchant à comprendre sans y parvenir. Bien sûr, il ne proposa pas de l'aider, il ne comprenait pas de toute façon, puis il n'était pas du tout de ce genre-là. Il ne demandait pas d'aide et n'aidait pas en retour tout simplement. Aucune bonne manière et impolie, mais bonne on ne peut pas s'attendre à mieux avec quelqu'un qui n'a jamais vécu parmi les humains. Magnus repartit prendre des assiettes pour en mettre une devant le grand esprit et l'autre devant lui avant de s'asseoir et déclarer.

- Bonne appétit.

Le sorcier commença à manger tandis que Kuroï resta là à le fixer. Deux problèmes se présentaient à lui désormais. Le premier, bien que simple, il ne savait pas trop comment manger correctement, bon ça ce n'était pas trop grave il n'avait qu'à imiter le sorcier en face de lui pour cela. Ensuite le deuxième problème et le plus important étaient qu'il était persuadé que l'homme lui tendait un piège. Avait-il mi quelque chose qui le rendrait malade ou le tuerait tout simplement? Un peu parano l'esprit, mais il ne pouvait s'empêcher de se méfier de lui. L'odeur était certes agréable, mais ça ne veut rien dire, il pouvait très bien avoir caché quelques choses. Il baissa les yeux vers son assiette avant de regarder à nouveau le sorcier. S'il avait vraiment mis quelque chose, il n'aurait surement pas commencé à manger le premier, puis il ne l'avait pas quitté des yeux un instant, il n'avait rien vu de suspect. Kuroi finit donc par prendre lui aussi les couverts et commencer à manger avec un moment d'hésitation au début. Il réalisa rapidement que c'était délicieux, bon après il n'avait jamais rien gouter avant donc il ne pouvait pas faire vraiment la différence. Il laissa échapper entre deux bouchés quelques mots.

- C'est trop bon en fait !

Sa voix sonnait pratiquement comme celle d'un enfant qui découvre une nouvelle chose, ce qui pouvait lui donner un petit côté adorable pour une fois et ces yeux reflétaient à cet instant une certaine joie qui apparaissait que trop rarement depuis la séparation des mondes. Il était toujours possible de retrouver pendant un certain temps son caractère d'autrefois, mais malheureusement il réalisait rapidement son agissement et changeait radicalement pour redevenir froid pour ensuite nier ce qu'il venait de faire. D'ailleurs c'est ce qui se produisit ici. Le grand esprit réalisa ce qu'il venait de dire et retrouva immédiatement et même pire qu'avant ce regard glacial. Bien sûr, il nierait immédiatement qu'il ait ressenti de la joie, il était persuadé ne pas en être capable depuis qu'il avait effacé ses sentiments. Ce petit moment ce n'était rien du tout donc pour lui. Il ne se rabaisserait jamais à ressentir ses sentiments. Il enchaina donc tout de suite pour ne pas le laisser parler.

- Mais ça reste une perte de temps...

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Lun 6 Juil - 18:08

J'avais commencé à manger, lui, hésitait. Je ne sais pas trop pourquoi, mais il semblait étranger à ce monde, on utilise bien une fourchette et un couteau pour manger à Obscurum, puis une autre idée me vint à l'esprit. Il semblait méfiant envers moi, je ne comprenais pas trop pourquoi. J'avais fait quoi encore ? Bon, certes il voulait me tuer pour la raison suivante : que je sers la Reine. J'aurais réagi pareil et je serais méfiant aussi, mais il m'observait presque tout le temps, lorsque j'étais en train de faire à manger. Je pouvais verser un poison dans son plat, seulement, il y a deux problèmes, c'est que je n'étais pas comme ça, je ne tue pas sans avoir des informations si j'en ai besoin. L'autre problème, est que je n'ai pas de poison chez moi. Ensuite, je ne verrai pas l'utilité ! Si j'étais une personne qui rêve de pouvoir, je me servirai de lui, puis, je l'éliminerai, je doute que cela ne serra pas une tâche facile. Je ne suis pas un homme de pouvoir et j'aimerai bien l'avoir comme amour, cela non plus serra une tache facile ! Déjà qu'il a l'air de ne rien ressentir ... s'il ne ressent pas la joie, la tristesse, la jalousie et autre, comment faire pour l'amour ! Je doute qu'il voudra me parler de lui, si jamais j'arrive un jour jusqu'à cette discutions, j'en profiterai pour en savoir plus sur lui. Après un moment d'hésitation, il commença à manger. Entre deux bouchées, il dit :

- C'est trop bon en fait !

Le comportement d'un enfant qui n'a jamais goûté quelque chose. Le ton de sa voix avait un autre ton que d'habitude qui était froid et sans émotions, ainsi que ses yeux. Pas trop tôt ! Mais cela ne dura qu'un court instant malheureusement. Je me demande vraiment pourquoi il renie tout sentiment. Que c'est-il passé pour qu'il soit ainsi ? Quel est la personne qui lui a fait ça ? La seule personne qui hait est la Reine et c'est possible que cela soit elle qui lui a fait ça. Elle n'a pas enlever les sentiments de Kuroi, c'est lui qui les chasse, pourquoi ? J'aimerai lui poser ces questions, mais il vaut mieux que cela soit lors d'une discutions qui vient naturellement jusqu'à ce point. Je continua toute de même à manger.

- Mais ça reste une perte de temps...

Il est beau et mystérieux, mais qu'il peut être négatif et agaçant aussi ! Je ne sais pas ce qu'il s'est passer pour qu'il soit comme ça, mais si je serai lui, je serai émerveillé, je le suis d'ailleurs devant toutes ces découvertes qu'on fait ici sur le corps humain. Obscurum, ce n'est pas la même chose, ils savent l'essentiel, mais pas assez. Malheureusement pour Kuroi, je ne suis pas prof d'SVT. Je ne vais pas lui faire un court sur ça ! Peut-être que j'ai des livres sur ce genre de choses, sinon je n'ai cas emprunter des livres à la bibliothèque ou à des amis.

- Tu aurais pu très bien t'évanouir, à cause de toute cette énergie que tu as dépensé, ton corps à besoins de certaines choses que la nourriture possède. Si tu étais évanoui, je t'aurai soit emmené ici, mais le chauffeur de taxi ne m'aurai pas laisser faire, alors je serai allé à l'hôpital. C'est un bâtiment où on soigne les humains blesser ou encore malade, avec nos propres techniques et c'est bien sûr, rempli d'humains et de machines. Tu vas me faire le plaisir de finir ton assiette, ton vas te sentir mieux et surement après, fatiguer au point que tes paupières tombent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Mar 7 Juil - 0:44

Maintenant retourner dans son monde froid, Kuroï continuait de manger lentement sans vraiment en avoir envie. Il devait tout de même appuyer ses paroles par un geste, sinon il ne serait absolument pas crédible s'il se mettait à manger avec appétit le repas. Il refusait catégoriquement de ressembler à un être qu'il méprisait. La joie, l'amour et toutes ses choses qui étaient humaines, il ne voulait pas les ressentir, il ne voulait pas essayer de les comprendre. Il n'en serait jamais capable, il avait tout effacé par lui-même ces émotions, donc s'était impossible qu'un jour il puisse les ressentir à nouveau entièrement. Supprimer ses émotions était la chose à faire, mais aussi une partie de ses souvenirs lui avaient été retirer dans le processus. En réalité, pourquoi méprisait-il autant les êtres du monde? Pourquoi les voulait-il tous mort alors qu'autrefois il les admirait et le fascinait? La première raison était bien sûr à cause de cette foutue sorcière et de ses larbins qui lui avait tendu un piège pour le sceller et l'utiliser pour scinder le monde en deux, mais au fond de lui, il savait qu'il y avait plus que cela qui l'avait poussé à devenir ainsi. Malheureusement, cette raison avait disparu en même temps que ces sentiments, mais il avait conservé malgré tout la haine qui allait avec cette raison qui lui était floue aujourd'hui. C'était probablement pour ne plus souffrir qu'il s'était effacer ce souvenir douloureux. En tout cas, cet évènement lui avait enlevé toute la foi qu'il portait aux hommes et aujourd'hui jamais il n'accepterait de leur ressembler.

- Tu aurais pu très bien t'évanouir, à cause de toute cette énergie que tu as dépensé, ton corps à besoins de certaines choses que la nourriture possède. Si tu étais évanoui, je t'aurai soit emmené ici, mais le chauffeur de taxi ne m'aurai pas laisser faire, alors je serai allé à l'hôpital. C'est un bâtiment où on soigne les humains blesser ou encore malade, avec nos propres techniques et c'est bien sûr, rempli d'humains et de machines. Tu vas me faire le plaisir de finir ton assiette, ton vas te sentir mieux et surement après, fatiguer au point que tes paupières tombent.

Il leva les yeux vers lui sans dire un mot pour l'instant. Hôpital? Il ne voulait absolument pas aller là-bas si ça grouille d'humain et de machine en tous genres. Leur simple présence le dégoutait profondément, donc se rendre dans des endroits bondés ne l'intéressait pas vraiment. Kuroi était tout simplement en train de maudire encore plus son corps mortel à cet instant. Il était pathétique dans cet état, il ne savait même pas comment se garder en vie. Il allait devoir faire plus attention à l'avenir pour ne pas dépenser autant d'énergie dans une journée pour qu'il puisse retourner dans le Dream World où il pourrait récupérer complètement sans rien faire. D'ailleurs, il avait l'impression de se faire sermonner et il n'aimait pas trop ça. Bref, l'esprit de la mort baissa à nouveau les yeux vers son assiette en pensant à ce qui serait arrivé s'il s'était évanouie. Magnus l'aurait conduit dans ce bâtiment et puis à son réveil... Il prit un boucher avant de déclarer.

- Si un humain dégoutant pose la main sur moi... Je le tue...

Aucun détour, le grand esprit était tout à fait direct. Il ne laisserait personne le toucher même si c'était pour le soigner, plutôt mourir que d'être touché et aider par un abruti d'humain de Luminum. La dernière chose qu'il avait reçue quand il avait été toucher était sa cicatrice dans son dos, alors il ne pouvait faire confiance à personne. D'ailleurs, on pouvait entendre de la colère dans ses paroles, mais c'était surtout parce qu'il pensait au passé en même temps d'avoir dit cela. Il continuait de manger son repas comme lui avait dit Magnus juste avant. Le grand esprit finit par réaliser une chose tout de même, il ne laisserait personne poser la main sur lui, mais... Magnus alors? Il l'avait touché à plusieurs reprises pour l'aider à marcher et il n'avait même pas réagi lorsqu'il l'avait fait, contrairement avec d'autres personnes qu'il avait bien envoyées valser. Pourquoi? Encore une fois, il se trouva une excuse rapidement, c'était la fatigue, il n'avait juste pas la force de faire quoi que ce soit à cet instant rien de plus. Ce genre de chose n'arriverait plus jamais à l'avenir, il ne le laisserait plus autant l'approcher, surtout que ce sorcier pouvait très bien le trahir aussi un jour. Il n'y avait aucune garantit qu'il soit vraiment de son côté, donc il ne devait plus se montrer faible ou se faire aider. Kuroi termina son assiette rapidement avant d'y jeter pratiquement les couverts dedans, oui il s'énervait tout seul de ne pas avoir réagi lorsque Magnus c'était approcher tout à l'heure. Mais cette petite colère s'envola rapidement en sentant la fatigue le gagner de nouveau. Il poussa un faible soupir en passant une main dans ses cheveux pour dégager quelques mèches qui lui tombait dans les yeux qui étaient légèrement fermés.

- Maintenant que j'ai terminé... Je dois faire quoi pour récupérer..?

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Jeu 9 Juil - 19:03

J'étais sûr que ça ne lui aurait pas plu d'y aller, de toute façon, même nous, on n'aime pas y aller. Cela fessait stresser quelqu'un, fessait peur ... Recevoir une piqûre sans savoir ce qu'il y a dedans, obliger de faire une confiance au point que notre vie et entre leurs mains à certains moment. Et cet endroit me fait tellement mal aux yeux avec tout ce blanc ! Pire que le soleil en été ! En tout cas, je n'aime pas y aller, j'évite même de ne pas y aller. La technologie est tellement haute que j'ai peur qu'on découvre quelque chose sur moi qui n'était pas logique pour eux, alors qu'à Luminum, être un sorcier est tout à fait normal ! Quel dommage qu'il n'y est que des humains ici ! Je suis sûr que s'aurait été un endroit encore plus pur et magnifique si certaines races serait venu, où encore, qu'il n'y est pas eu cette dispute entre les Reines. Peut-être que s'y elles étaient d'accord avec une condition ou plusieurs, ce serait merveilleux, mais non, Uthyr ne voulait pas l'entendre. À quoi bon rester bloquer, alors qu'on peut avancer ? Je ne comprendrai pas et peut-être jamais. Un jour peut-être, je lui demanderai un peu plus sur ce sujet. J'aimerai comprendre avant d'attaquer. Je ne pense pas que la tuer et la meilleure solution, elle était une Reine meilleure que celle d'aujourd'hui, toutes les deux. Si on la raisonnai, peut-être qu'elle redeviendra comme avant, mais ce sera sa sœur qui devra faire cela, je crois que seule elle peut le faire. Le problème, c'est qu'on ne bâti pas ses rêves avec si, malheureusement. Kuroi baissa les yeux vers son assiette, il devait réfléchir à ce qu'il aurait pu se passer ce qu'il se serait passé s'il serait évanoui. Il prit une bouchée avant de parler :

- Si un humain dégoutant pose la main sur moi... Je le tue...

- Je n'en doute pas, mais techniquement, je suis humain, je t'ai pourtant touché ...

Je le croyais sur parole qu'il pourrait tuer un humain juste parce qu'il l'a touché. Un peu idiot comme raison et surtout, cela renforce mon idée qu'il nous déteste. Je me demande bien qui aurait pu faire en sorte qu'il nous déteste ainsi. Je pense toujours que c'est la Reine. Pendant ... La Séparation. Je me disais bien pourquoi il m'était si familier ... C'était bien elle qui lui a fait naître toute cette haine en lui pour nous. Je ne me souviens toujours pas comment elle s'y est prit. C'était il y a longtemps et je n'étais qu'un sorcier normal, tout ce qui avait de plus banal. Il faut que je rajoute ça à savoir avant l'attaque contre Uthyr. Je continua à manger tout en réfléchissant à cela. Kuroi, lui, mangeait calmement, cela devait lui faire du bien de manger, il voulait certainement appliquer à la lettre ce qu'il avait dit plus tôt, que cela était une perte de temps et comme je l'avais dit, il y a un temps pour sauver le monde, un temps pour se reposer. Qui le veuille ou non, de toute façon, il n'a pas le choix, il va devoir prendre soin de ce corps que la nature lui a donné. La nature nous prête cette enveloppe, mais un jour, il lui faudra lui rendre. Après un moment, il avait fini son assiette et jeta carrément les couverts dans l'assiette. Ce n'est pas à lui ses couverts et je voyais qu'il était en colère, mais cela disparut assez rapidement pour laisser place à la fatigue. Il dégagea quelques mèches de cheveux qui lui tombaient sur la figure en passant une main dans ses cheveux, mignon ... Mais dangereux. Je finis moi aussi et but mon verre d'eau que j'avais servi pendant que je mettais la table. Je posa mon verre et il se mit à parler.

- Maintenant que j'ai terminé... Je dois faire quoi pour récupérer..?

- Je suis sûr que tu n'en voudras plus, même pas d'un dessert, mais bon, je ne tant veux pas et puis je n'ai même pas de dessert, car je n'avais pas prévu un invité. Je vais débarrasser la table et te montrer ta chambre, je crois que tu ne voudras pas que je te réserve une chambre dans un hôtel, sa grouille d'humains " dégoûtant ".

Je souris à ces mots et commença à débarrasser la table, j'étais toujours comme ça. Je félicitais mes amis pour cet exploit ! Je leur en ai fait voir de toutes les couleurs ! Je me mettais facilement dans le pétrin tout seul comme un grand et j'en ressortais idem, mais parfois ... Sa tourner au vinaigre. Je fis la vaisselle et rangea le tout. Une fois tout ça terminée, je me dirigea vers Kuroi pour lui faire signe de me suivre. Je lui donna ma chambre d'invité/d'ami. Un lit avec une table de nuit, un tableau accroché au-dessus du lit, un placard qui était vide évidemment.

- Voilà ta chambre, si tu as un problème ma chambre est à côté de la tienne. Et je partis dans ma chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Ven 10 Juil - 12:08

- Je n'en doute pas, mais techniquement, je suis humain, je t'ai pourtant touché ...

Cet homme cherchait vraiment les ennuis et il finirait sérieusement par les trouver s'il continuait à se moquer de lui comme ça. Oui il l'avait touché, mais Kuroï se disait que c'était seulement sous le coup de la fatigue s'il n'avait pas réagi, en temps normal, il l'aurait immédiatement viré. C'était la fatigue et seulement ça ! Il n'y avait pas d'autre raison pour cela. Le grand esprit allait faire plus attention à ne plus se retrouver dans un état comme ça, bien qu'il ignore où il pourrait aller pour manger et se reposer. Bon, il n'aurait qu'à rentrer dans le Dream World et ça n'arrivera plus jamais. Il ne recevrait plus jamais d'aide de cet homme et ne le laisserait plus jamais l'approcher et le toucher. Il n'avait pas confiance en lui, c'était un traité, il pouvait très bien le trahir aussi comme il le faisait avec Uthyr si c'était dans ces intérêts, bon Kuroï devait déjà savoir s'il était vraiment de son côté ou pas avant de penser à la trahison. Puis, de toute façon, les humains sont tous pareils, des traites et des idiots qui ne pensent qu'à leur petite personne, alors Magnus ne serait pas différent. L'esprit devait continuer de se méfier pour ne plus faire de nouvelle erreur comme avec le passé. Il pouvait très bien devenir son allié, mais il ne lui ferait jamais confiance et n'aurait probablement aucun remords à l'abandonner dans une situation difficile. C'était peut-être horrible vu ainsi, mais Kuroï ne se mettrait pas en danger pour sauver la vie d'un humain ça c'était certain, surtout que son but soit de tous les tuer pour recommencer à zéro. Enfin bref, lorsqu'il lui demanda ce qu'il devait faire pour récupérer le sorcier lui répondit.

- Je suis sûr que tu n'en voudras plus, même pas d'un dessert, mais bon, je ne tant veux pas et puis je n'ai même pas de dessert, car je n'avais pas prévu un invité. Je vais débarrasser la table et te montrer ta chambre, je crois que tu ne voudras pas que je te réserve une chambre dans un hôtel, sa grouille d'humains " dégoûtant ".

Un regard noir fut la seule chose qu'il reçut pour sa dernière phrase. Il cherchait vraiment à se faire tuer ce n'est pas possible autrement. Après, il n'allait pas s'attaquer à lui pour des piques comme celle-ci, cela l'énervait, mais il était habitué à se faire envoyer des trucs comme ça en pleine face par un certain autre grand esprit qui pouvait parfois s'amuser à ces dépens. Du moins ceci arrivait plus rarement maintenant puisqu'ils ne les voyaient plus autant qu'avant puisque leurs opinions étaient complètement à l'opposer, du moins pour deux d'entre eux. En tout cas, Kuroï oublia cela pour se demander ce que pouvait être un dessert, mais il ne posa pas la question, il n'allait pas en manger, donc pas la peine de passer pour un inculte maintenant. D'ailleurs, il aurait préféré ne pas venir ici, toujours persuader que c'était un piège, mais aussi il n'aimait pas trop ce genre d'endroit rempli de choses qu'il ne connaissait pas. Il préférait être dehors, mais il n'avait pas eu trop le choix de le suivre, il n'aurait qu'à partir rapidement lorsqu'il se sentirait mieux. Puis aller dans un lieu remplit d'humain était hors de question, il devait déjà se coltiner la présence du sorcier c'était bien suffisant. N'importe quel lieu avec des tas d'humains le répugnait, donc il n'y mettrait jamais les pieds, sauf si vraiment il pouvait y apprendre quelques choses d'importants là il ferait un effort, mais autrement jamais. Bref, le grand esprit le laissa faire encore une fois sans bouger de la chaise où il était assis le regardant toujours, comme s'il avait peur qu'il fasse quelque chose contre lui, bien que c'était assez débile d'être aussi méfiant après tout ça, mais il était comme ça. Après avoir tout rangé, Magnus revint près de lui et lui fit signe de le suivre. Kuroi se leva doucement avant de le suivre quelque pas en arrière avant d'arriver dans une pièce qui devait être la chambre comme il l'avait dit. Quelque meuble y était disposé.

- Voilà ta chambre, si tu as un problème ma chambre est à côté de la tienne.

Le sorcier quitta la pièce ensuite le laissant seul. Pourquoi aurait-il un problème? Puis s'il en avait un, il n'irait certainement pas le chercher pour lui demander de l'aide. Il pouvait très bien se débrouiller tout seul, au parc c'était seulement un problème qui n'arriverait plus jamais, donc il n'avait pas besoin de lui. Kuroi ferma la porte sans attendre qui claqua plutôt fortement, mais il en avait absolument rien à faire, un peu comme les couverts qu'il avait jeter dans l'assiette. Il marcha un peu dans la pièce pour se diriger vers la fenêtre pour y regarder le ciel. D'ici les étoiles étaient encore moins visibles. Ce monde le dégoutait tellement. L'esprit détourna les yeux pour revenir vers le lit et s'y asseoir en poussant un faible soupir. Il décida de retirer sa longue veste noire ainsi que le chandail noir et la chemise blanche en dessous dévoilant ainsi les marques noires ressemblant à des tatouages sur son corps et la cicatrice énorme de son dos. Il n'aimait pas tellement les vêtements de ce monde, il n'était vraiment pas pratique. Enfin ça n'avait pas tellement d'importance, le grand esprit les jeta par terre n'ayant absolument rien à foutre que le tout soit froissés demain matin.Il allait les mettre de toute façon, ce n'était pas important que ce soit impeccable. Il se redressa ensuite pour essayer d'éteindre les lumières de la pièce, oui ça ce fut un peu plus dur, mais il y arriva finalement. D'ailleurs pourquoi ne pas conserver les bougies et les feux? Ce n'était pas suffisant pour eux? Ils devaient inventer quelques choses qui cachait les étoiles du ciel? Ces abrutis d'humains. Encore une fois c'est propre pensée le mettait en colère. Plongé dans l'obscurité, Kuroï alla s'étendre sur le lit sans fermer les yeux pour autant. Il n'était pas tellement rassuré de dormir, déjà la première raison était le sorcier de l'autre côté du mur et la seconde était que lorsqu'il avait déjà fermé les yeux un jour, il avait vu des images du passé. Des images qu'ils avaient essayé d'effacer de sa mémoire pour ne plus en souffrir. Là il devait complètement dormir, ce n'était pas rassurant, mais il n'avait pas le choix encore une fois, sinon il n'arriverait jamais à repartir. Le grand esprit finit donc par fermer les yeux pour essayer de dormir et malheureusement pour lui elle risquait d'être agité...

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Mar 11 Aoû - 17:01

À peine que je fus sortis de sa chambre, qu'il me claqua dans le dos. Je soupira. Je devais me souvenir de plusieurs choses à son propos. Il déteste les humains, pour une raison encore inconnu, même si j'ai plusieurs soupçons. Il ne connaît pas la politesse et comment vivre dans ce monde et je pense que c'est pareil dans l'autre. Je ne sais pas si c'est une très bonne idée de lui apprendre comment vivre dans ses mondes, même si je suis sûre que je pourrai trouver des bonnes raisons comme d'habitude ! C'est d'ailleurs grâce à ça que j'ai réussi à sortir de plusieurs petits problèmes, mais pas toujours malheureusement. En tout cas, cela fessait toujours de quoi raconter aux jeunes femmes une bonne histoire pour qu'elles tombent dans mes bras ! Je devais faire juste gaffe de quels histoires je parlais dans chaque mondes. Je suis limite en train de me faire des cheveux blancs !


J'entra dans ma chambre qui était juste à coter de celle de Kuroi. Je savais bien que s'il y avait un problème, il n'y irai pas me voir, mais on peut toujours espérer ! Quel bel homme franchement ... Mais assez impoli quand même. Comment ils font les autres Grands Esprits pour supporter Kuroi ? Moi je leur dis Bravo ! Je traversa la chambre pour aller dans ma salle de bain pour enlever tous le maquillage que j'avais mis ce matin. Je m'étais toujours des paillettes autour de mes yeux et dans mes cheveux pour éblouir les autres. Surtout les jeunes femmes. Une fois que j'ai enlevé toutes ces paillettes, je releva ma tête pour voir mon visage. Je n'avais pas une seule ride, mais j'avais toute de même l'air d'être un peu fatiguer. Pas étonnant. Je venais de voir la mort et j'étais allié avec un puissant ennemi de la Reine ! J'aurai dû réfléchir à plusieurs fois avant d'accepter l'immortalité offerte par la Reine ... Il y avait bien des bons côtés de ce dons, mais des mauvais aussi. Vivement que tout cela ce termine une bonne fois pour toute.

Je retourna dans ma chambre, éteignant les lumières de la salle de bain et commença à me déshabiller, pour finir en caleçon. Je me mis dans mon lit et éteignit la lumière de ma lampe qui est sur ma table de nuit. Je ferma les yeux, espérant que ce soir, je n'irai pas à Obscurum, je devais rester ici pour réveiller Kuroi et lui donner son petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Mar 11 Aoû - 23:41

Kuroi était toujours allongé dans le lit les yeux fermés, mais sans pour autant trouver le sommeil dont il avait tant besoin. Il tournait et tournait encore dans ce lit fait pour les humains avant de se positionner sur le dos et d'ouvrir les yeux pour regarder le plafond. Les ténèbres de la pièce n'étaient pas un problème pour lui, il y voyait aussi bien qu'en plein jour. C'est quand même l'esprit des ténèbres s'il ne voit rien dans le noir, c'est qu'il y a un fichu problème. En tout cas, cet endroit ne lui plaisait pas, la présence à côté du sorcier ne le rassurait pas non plus. Il se croyait plus fort que lui, peut-être un peu trop sur de ses capacités, mais s'il dormait le conseiller de la reine pouvait profiter de son état pour l'attaquer et même le tuer. Mourir dans son sommeil quelle mort honteuse pour un grand esprit comme lui franchement... Puis s'il venait à mourir comment les autres grands esprits allaient faire pour ramener le monde à au normal, ils devaient être là tous les cinq et sa renaissance allait prendre des années et des années... Le monde avait le temps de disparaître plusieurs fois avant. Après, si le sorcier aurait voulu le tuer, il aurait pu le faire depuis longtemps dans l'état lamentable où il s'était mis. Mais il ne l'avait pas fait, peut-être essayait-il simplement de gagner sa confiance avant de frapper? Les humains sont si difficiles à comprendre c'est fou ! Penser à ça ne servait pas à grand-chose, sauf réussir à l'empêcher de fermer l'oeil. L'esprit essaya de ne plus y penser pour l'instant, Magnus ne semblait pas être près à venir ici puisqu'il n'entendit aucun mouvement après un certain de temps dans la pièce à côté. Il dormait peut-être déjà? Kuroi poussa un soupir avant de fermer les yeux à nouveau. Il devait dormir, arrêter de penser au pire pour une fois, se reposer pour pouvoir partir d'ici, partir de ce monde affreux.

C'est après plusieurs minutes à tourner et tourner encore qu'il finit par s'endormir. Malheureusement pas pour très longtemps. Le grand esprit de la mort commença à faire un rêve ou plutôt un cauchemar. Gigotant et gémissant dans son sommeil en voyant des images du passé qu'il avait lui-même détruites de sa mémoire. Une personne qu'il avait l'impression de connaître, mais dont le visage était flou, un rire mauvais et... Plus rien, il se réveilla rapidement en se redressant dans son lit. Sa respiration était rapide et il avait chaud. Bordel, être humain et avoir tous les besoins humains étaient la pire chose qui pouvait lui arriver... Il passa doucement une main sur son front humide, il avait à peine dormi quelques heures et il était encore au beau milieu de la nuit, mais il s'en foutait totalement, il ne voulait plus fermer l'oeil maintenant. Il s'essaya sur le bord du lit avant de lever les yeux à nouveau vers la fenêtre pour regarder le ciel dehors. Toujours aussi sombre est aussi peu rempli d'étoile... Kuroi baissa ensuite la tête en réfléchissant un peu à ce rêve qu'il venait de faire, cette personne au visage flou, il devait forcément la connaître, mais ceci devait être des souvenirs "effacer" qui refaisait surface, ce n'était pas chose facile de se débarrasser de souvenir douloureux même pour un esprit de la destruction. Le grand esprit se demandait aussi s'il avait fait du bruit qui aurait pu réveiller son voisin... En espérant que non, il n'avait pas tellement envie de s'expliquer avec lui tel un enfant.

Il se sentait encore plus mal après cela et son visage devait démontrer à quel point il avait été bouleverser par ce cauchemar. Bref, l'homme finit par se relever avec un peu de mal et se diriger vers la porte, il l'ouvrit le plus doucement possible pour éviter de faire du bruit cette fois, il n'allait pas l'ouvrir en fou pour réveiller le sorcier. Il avança dans la maison sans pour autant allumer les lumières, de toute façon il n'avait aucunement envie de chercher comment faire. Vraiment les bougies seraient plus pratiques... Pourquoi toujours chercher à faire compliquer avec leur technologie? Enfin, ce n'est pas grave, il n'a besoin de rien de tout ça... Il retourna d'abord dans la première pièce où ils étaient un peu plus tôt avant de se rendre à l'entrée. Il voulait prendre l'air pour se rafraichir, rester enfermer dans cette maison le rendait presque fou. Quelques minutes après avoir joué après la porte pour essayer de la déverrouiller, il sortit à l'extérieur de la petite maison en fermant derrière lui en faisant encore une fois attention pour pas claquer la porte comme celle de la chambre, bien qu'il réussît à faire du bruit quand même... Kuroi alla ensuite s'asseoir sur les quelques marches devant l'entrée, laissant la brise fraîche caresser son visage et passer dans ses cheveux noirs. Tant pis s'il était encore fatigué, demain il aurait quand même retrouvé un peu de force pour pouvoir partir d'ici...

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
Le Grand Sorcier !

avatar

Vos textes : 36

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Lun 17 Aoû - 13:08

La fatigue m'emporta très vite avec elle, mais je fis un cauchemar que je connaissais par cœur. J'étais à Obscurum, dans le château et j'étais dans la salle d'audience. La Reine était en face de moi et de la conseillère qui était nulle autre que sa mère. Je ne l'aimais pas et c'était réciproque. Ce cauchemar pouvait devenir réelle à tout moment. Nous étions convoqués pour une raison obscur, enfin ... Pour moi en tout cas, car la mère avait l'air de savoir pourquoi et elle en semblait fière. Cela m'agaçait au plus au point de ne pas savoir ce que je fessais ici. Après un moment de silence, Uthyr parla pour dire qu'elle était déçue de moi. Je lui demanda de quoi elle parlait, je ne savais pas de quoi elle parlait, même si j'avais un doute. Elle me répondit en me disant que je ne complotais pas du tout contre elle et à ce moment, je me força à me réveiller, ne voulant pas voir la suite que je connaissais que trop bien.

Je me réveilla en sueur, j'avais très chaud. Les battements de mon cœur étaient vite et fort, au point que j'avais mal à la poitrine et que j'avais l'impression qu'il pouvait sortir à tous moment. Je pris de grande bouffé d'air et essaya de me calmer. Bordel ... Je fessais ce cauchemar chaque mois presque. J'avais peur qu'elle apprenne que je complote derrière elle, pour essayer de la tuer. Je devais faire gaffe tout le temps, chaque chose que je fessais pour la nuire pouvait remonter jusqu'à elle sans problème. J'avais peur à chaque fois que je venais la voir quand j'étais convoqué, espérant que c'était pour autre chose et non pour ça. J'avais peur que je meurs en dormant à Obscurum. J'étais en quelque sorte en sécurité ici, mais pas à Obscurum malheureusement ... J'avais peur d'échouer. Les pauvres souffrent, les autres peuples aussi, certains non, car il servait la Reine en étant d'accord avec elle, les riches sont heureux ... Cela ne peut plus durer.

Je me leva, après avoir maîtrisé mes battements de cœur et mon souffle, mais je me figea. Une personne avait ouvert, puis fermer la porte, pour ensuite marcher dans la maison jusqu'à la sortie, pour fermer derrière elle, non sans faire de bruit. Suûrement Kuroi qui s'était levé. Il ne trouvait peut-être pas le sommeil. Je sens que moi aussi je ne vais pas réussir m'endormir après et il est hors de question que je prenne des somnifères, après je deviens presque dépendant de ça et c'est une horreur ! J'alluma ma lame de chevet pour voir un peu mieux dans la pièce. Il était encore tard, la nuit n'avait pas encore laissé place au jour, moi qui espérait de voir le jour ... Je me dirigea vers une chaise ou était posé un peignoir, je l'enfila. Je ne pense pas que Kuroi soit parti de la maison, alors que je lui laisse la chance aussi de partir de chez moi. Il ne supportait vraiment pas ce monde, si on s'habitue, on peut le supporter, voir l'aimer, mais je ne voudrais pas trop lui demander aussi. Je sortis de ma chambre après avoir enfilé le peignoir, traversa la maison jusqu'à l'entrée pour sortir à l'extérieur, sans fermer derrière moi. Le Grand Esprit était devant moi, assis sur les marches de l'entrée. Oui, il n'était pas parti. Une brise légère souleva ses cheveux noirs, cette brise me réveilla un peu, car j'étais encore entre l'inconscient et le conscient. Je le regarda encore quelques instants avant de lui dire :

- On n'arrive pas à dormir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuroi Ame
Le Grand Esprit des Ténèbres, de la Mort et de la Destruction

avatar

Vos textes : 80

Personnage
» Techniques:
» Inventaire:

MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   Lun 17 Aoû - 15:58

Regardant devant lui, tout ce qu'il pouvait voir c'était d'autres maisons... De tailles différentes, de couleurs différentes, certaines avec quelques fleurs et d'autre avec un arbre ou deux... Ces arbres n'étaient pas là à la base, on les avait planté comme ça au hasard sans penser qu'ils n'auraient peut-être pas leur place dans cette terre. Les humains pouvaient être incroyablement stupides, c'est Hikari qui ne devait pas être contente, d'ailleurs elle ne semblait pas venir très souvent ici. Bon Obscurum était bien mieux, mais tout de même il y avait de grands problèmes qui étaient apparus très peu de temps après la séparation. Pourquoi avoir tout défoncé pour construire des maisons, alors qu'il aurait suffi de construire autour où trouver un endroit plus approprié? Ils choisissent la facilité, enfin non, il invente des trucs pour la lumière qui est vachement compliquée, alors que la bougie fait le même travail. Bref, ça le révoltait et il ne comprenait pas ce qui passait dans la tête des hommes pour agir de la sorte. Une forte envie d'évoluer, mais on peut évoluer sans massacrer tout ce qui a autour. Le grand Esprit ferma les yeux sentant toujours son énergie être pompé par le monde. L'esprit de la lumière était la plus toucher en venant ici, mais lui aussi, toute la lumière non naturelle qui éclairait Luminum empêchait les ténèbres de prendre leur place et là c'était lui qu'on affectait. Il s'égarait à nouveau dans ces pensées le vent soulevant ces cheveux et la chemise blanche qu'il avait pris le temps de remettre avant de sortir de la chambre. Il ne l'avait pas boutonné, donc elle s'envolait légèrement, il n'avait pas eu envie de s'embêter à tout remettre, alors qu'il voulait seulement prendre un peu de l'air. L'air pollué, mais de l'air quand même.

Kuroi quitta ces pensées en entendant la porte derrière lui s'ouvrir et se refermer. Il resta totalement immobile en ouvrant les yeux. Il n'avait pas été suffisamment discret? Probablement... Où peut-être que comme lui, il n'arrivait pas à dormir, car il avait fait un mauvais rêve? Il ne se tournait pas pour vérifier regardant droit devant lui. Il espérait juste qu'il ne soit pas le responsable et qu'il soit venu lui demander quel était le problème. L'esprit de la mort ne risquait même pas de lui répondre de toute façon. Son rêve était flou, il ne savait même pas comment l'expliquer. Après un instant, le sorcier lui adressa la parole.

- On n'arrive pas à dormir ?

Le grand Esprit ne bougea toujours pas gardant le regard fixer devant lui. S'il avait été inquiet de se faire attaquer pendant son sommeil, il ne pensait pas un seul instant en ce moment à se faire attaquer dans le dos. Quand il est réveillé, il est confiant en ses capacités et donc il est certain de pouvoir empêcher une attaque même si elle vient de derrière. En tout cas, ce fut quelques secondes après qu'il tourna doucement la tête dans sa direction pour l'observer. Tout comme lui, il semblait avoir eu chaud... Pourquoi? Il ne se saurait pas tromper? Il avait fait un mauvais rêve? Il avait l'air aussi à moitié endormi, contrairement à lui qui était parfaitement réveillé. Le sorcier se tenait là derrière lui portant quelque chose de diffèrent sur le dos. Kuroi l'observa pendant quelques instants de ces yeux vides avant de retourner la tête comme avant.

- Non... Toi aussi à ce que je vois... Pourquoi?

_________________
People can’t see anything that’s not right in front of them.



Human! Don't tell me what's right and wrong!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut se reposer mon chou ! [Kuroi Ame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Recettes d'ici et d'ailleurs
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream World :: Luminum :: Ville de Luminum :: Les Habitations :: Petite maison de Magnus Bane-
Sauter vers: